Comment acheter et déguster du vrai caviar ?

Rares sont les produits qui ont conquis le marché du luxe comme le caviar. De même, peu d’aliments inspirent autant de confusion. Quel est le meilleur ? Pourquoi certains types de caviar sont-ils beaucoup plus chers que d’autres ? Et quelle est la meilleure façon de le manger ?

Le caviar, une affaire de gout

Trois espèces d’esturgeon le béluga, l’osetra et le sevruga fournissent la majeure partie du caviar du monde. Ces espèces d’esturgeons vivent dans la mer Caspienne. En raison de décennies de surpêche, l’esturgeon est devenu de plus en plus rare et, de ce fait, d’autres types d’œufs sont devenus de plus en plus populaires. Il est important de noter que le caviar d’autres types de poissons, comme le saumon, n’est pas considéré comme du  vrai caviar. C’est pourquoi les marques qui vendent d’autres sortes de caviar doivent l’étiqueter en conséquence.

Par exemple, une boîte de conserve contenant des œufs de saumon doit porter la mention « caviar de saumon » et non seulement « caviar ». Pour le caviar français, Caviar de France produit deux caviars : Diva et Ebène, qui font partie des plus prisés par les connaisseurs ainsi que les professionnels de la restauration. Ces produits sont très appréciés des français  et des étrangers, car ils sont très savoureux, naturels et sans conservateur.

Reconnaitre un bon caviar

Le caviar est généralement classé en fonction de la taille et de la texture de ses perles (les perles plus grosses et plus fermes qui sautent dans votre bouche sont plus rares et plus chères) et de leur saveur. En règle générale, les caviars légèrement aromatisés sont plus rares. Cependant, l’espèce du poisson, la façon dont il a été élevé et la façon dont le caviar a été traité et affiné peuvent grandement affecter la saveur finale ainsi que le prix. Les critères de couleur entrent en compte, mais la couleur n’affecte pas le goût. Le caviar le plus rare et le plus cher est le caviar doré. Aussi connu sous le nom de caviar royal.

Comment manger du caviar

  • Pour les aficionados, le caviar se mange seul. Sinon beaucoup de personnes l’apprécient avec des toasts fraîchement beurrés, garnis d’une cuillerée de crème fraîche. Les blinis, fines crêpes de sarrasin d’origine russe, sont garnis d’une cuillerée de caviar et d’un point de crème sure, puis roulées en tube sans serrer.
  • Utilisez une cuillère à caviar (os, cristal, nacre, corne, verre, argent), car les cuillères en métal altèrent le goût.
  • Le caviar doit être servi et consommé en quantités inférieures à une cuillère à soupe.
  • Déguster en petite bouchée, aide à ressentir la saveur plus complètement sans être submergé par la saveur ou la texture.
  • Qu’il soit pasteurisé ou frais, le caviar doit toujours être réfrigéré au moment de le servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.