Comment réussir son projet de photographie aérienne ?

La photographie aérienne permet de prendre des clichés impressionnants et inédits. Elle donne la possibilité de faire un balayage à 360° et donc de prendre des photos riches en informations. Voici quelques astuces et conseils pour bien réussir son projet de photographie aérienne.

photographie aérienne

Bien choisir son appareil photo

La tendance est au smartphone pour prendre rapidement des vues sans faire trop d’efforts ni trop de réglages. Parfois, un appareil compact suffit également. Mais dans la prise de vue aérienne, il faut être plus prévoyant et opter plutôt pour un appareil réflex numérique. Il s’agit d’un mono-objectif qui dispose d’un capteur numérique de grande taille. C’est l’idéal pour balayer de grands espaces, tout en réalisant de bons clichés. Il est aussi réputé pour résister aux mauvaises conditions climatiques.

Les accessoires pour l’appareil

Il existe un grand nombre d’accessoires permettant de réaliser des photos depuis le ciel. Il y a, entre autres, l’avion, l’ULM, l’hélicoptère ou encore l’autogire. Mais même si l’ULM est plus accessible, ces engins peuvent ajouter un coût supplémentaire à votre projet de photographie. Mais, s’il ne s’agit pas de clichés en très haute altitude, il est préférable d’utiliser un mat télescopique en carbone ou un ballon hélium photo. Outre ceux-ci, notez qu’il existe également d’autres systèmes de prise de vues.

Pour finir, si vous êtes une entreprise et que vous avez un projet de communication publicitaire, il est conseillé de le confier à un professionnel. Le site https://www.phodia.com met à votre disposition des experts en photographie aérienne qui sauront faire de votre projet une réussite.

Quelques réglages de l’appareil

Lors des prises de vue aérienne, le paysage défile rapidement. Il faut alors prendre en compte la vitesse en plus d’autres facteurs comme les vibrations de l’appareil volant. Cela passe par certains réglages. Le temps de pose l’appareil doit être très court et la capture doit être très rapide. Pour cela, il est recommandé d’activer le mode priorité vitesse. Évitez de travailler en dessous de 1000e/s et situez la vitesse de capture entre 1600e/s et 2000e/s. Préférez également l’ouverture F9 ou F10.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.